Cerisier Bigarreau Summit

Prunus cerasus Bigarreau 'Summit'

Présentation :

Le cerisier bigarreau Summit produit des fruits rouge vermillon de bon calibre. La chair est sucrée, parfumée et juteuse. Maturité à la mi-juin. L'arbre est de bonne productivité.

Fruits rouge vermillon de bon calibre. La chair est sucrée, parfumée et juteuse.

Clematite.net - Tours

Orléans (45)

  • Port de la plante Arbre
  • Exposition Soleil, Mi-ombre
  • Type de sol Normal
  • Résistant au gel -30°C
  • Mois plantation / Semis Janvier - Décembre
  • Hauteur à maturité De 2,50 m à 3,00 m
  • Distance de plantation (en m) 2 à 3 m
  • Mois de floraison Mars - Avril
  • Feuillage Caduc
  • Mois de récolte Mai - Juin

Plus de détails

En rupture de stock

Partager sur :

Paiement sécurisé garanti Paiement sécurisé
Genre Prunus
Espece cerasus
Variété Bigarreau Summit
Famille Rosaceae
Origine de l'espèce Asie Mineure
Utilisation Potager, Vergers, Arbre, Isolé
Port de la plante Arbre
Exposition Mi-ombre, Soleil
Type de sol Normal
Arrosage Arrosez régulièrement la première année de plantation,puis par période de forte chaleur les années suivantes.
Résistant au gel -30°C
Apport à la plantation Amendement organique, Terreau plantation
Mois plantation / Semis Décembre, Novembre, Octobre, Septembre, Août, Juillet, Juin, Mai, Avril, Mars, Février, Janvier
Obtenteur Station de Summerland, Canada
Comestible OUI
Hauteur à maturité De 2,50 m à 3,00 m
Distance de plantation (en m) 2 à 3 m
Plantes à fleurs OUI
Mois de floraison Avril, Mars
Couleurs Fleurs Blanche, Rose
Diamètre fleurs De 2 à 5 cm
Disposition Fleurs Floraison sur la moitié haute de la plante
Feuillage Caduc
Couleur feuille Vert
Période feuillaison Mars, Octobre
Plantes à fruits OUI
Couleur des fruits Rouge
Partie comestible Fruits
Précocité Précoce
Rendement Bon
Pollinisateur Autofertile mais renforcé par
Forme du fruit cordiforme, Rond
Mois de récolte Mai, Juin
Qualité gustative Très fermes et sucrées.

Présentation :

Prunus cerasus Bigarreau 'Summit': Un cerisier aux gros fruits savoureux

Le cerisier Bigarreau 'Summit', également connu sous le nom de Prunus avium 'Bigarreau Summit', est un arbre fruitier vigoureux et productif, apprécié pour ses gros fruits sucrés et juteux. Originaire du Canada, cette variété est rustique et s'adapte bien à divers climats.

Description de l'arbre:

  • Taille: Le cerisier Bigarreau 'Summit' peut atteindre une hauteur de 5 à 8 mètres à maturité, avec une envergure de 4 à 6 mètres.
  • Port: L'arbre présente un port étalé et arrondi, offrant une ombre généreuse pendant l'été.
  • Feuillage: Les feuilles caduques, vert foncé et brillantes, apportent une touche décorative au jardin.
  • Floraison: La floraison abondante a lieu en avril-mai, avant l'apparition des feuilles. Les fleurs blanches, groupées en bouquets, embellissent le paysage printanier.

Description des fruits:

  • Calibre: Le cerisier Bigarreau 'Summit' se distingue par ses fruits de très gros calibre, pouvant atteindre 25 mm de diamètre.
  • Couleur: La peau des fruits est d'un rouge vif attrayant.
  • Saveur: La chair est ferme et croquante, avec une saveur sucrée et légèrement acidulée, très appréciée.
  • Récolte: La récolte a lieu en juin, lorsque les fruits sont bien mûrs.

Atouts du cerisier Bigarreau 'Summit':

  • Production abondante: Cet arbre fruitier est connu pour sa grande productivité, permettant de récolter de nombreuses cerises chaque année.
  • Fruits savoureux: Les fruits du cerisier Bigarreau 'Summit' sont savoureux et parfaits pour la dégustation fraîche, la préparation de confitures, de jus et de tartes.
  • Arbre décoratif: La floraison printanière abondante et le feuillage attrayant font de cet arbre un élément décoratif de choix pour le jardin.
  • Rusticité: Le cerisier Bigarreau 'Summit' est rustique et supporte des températures hivernales allant jusqu'à -20°C.

Conseils de plantation:

  • Sol: Le cerisier Bigarreau 'Summit' préfère un sol riche, bien drainé et légèrement acide.
  • Exposition: Il est important de choisir un emplacement ensoleillé pour favoriser la floraison et la fructification.
  • Pollinisation: Le cerisier Bigarreau 'Summit' est autofertile, il n'a donc pas besoin d'une autre variété de cerisier pour produire des fruits.
  • Taille: Une taille annuelle légère est recommandée pour maintenir une forme harmonieuse et favoriser la production fruitière.

En résumé, le cerisier Bigarreau 'Summit' est un choix judicieux pour les jardiniers qui recherchent un arbre fruitier rustique, productif et offrant des fruits savoureux et décoratifs.

information-1481584_1280.pngCe plant de cerisier est greffé sur un merisier. Le porte-greffe permet d'obtenir un système racinaire très fort et une meilleure résistance aux maladies.

Tout connaître du cerisier

Comment utiliser le cerisier ?

Comment planter le cerisier

Comment tailler le cerisier

Comment entretenir le cerisier

44 - Tout savoir sur les arbres fruitiers

57 - Qaund tailler mon arbre fruitier

56 - Quelle forme d'arbre fruitier choisir


D'où viennent nos plantes

Plantes 100% françaises !

Clematite.net par son expertise et sa passion a fait le choix d'une production 100% d'origine française, un choix adopté depuis les origines de clematite.net et ce, afin de garantir fraîcheur et qualité tout au long de l'année.


posez-nous vos questions
Livraisonen 24/48 heures
Livraison en point relais
Retrait à la pépinière
* Photos, vidéos et descriptifs non contractuels, les tailles et formes peuvent varier en fonction de la saison et de l'avancée des plantes en culture. * Les délais de livraison s’entendent après la prise en charge par le transporteur de la commande. Les délais indiqués sont des délais moyens indicatifs exprimés en jours ouvrés.

Taille Entretien du cerisier :

Prendre soin de votre cerisier : conseils pour un arbre fruitier vigoureux et savoureux

Emplacement et plantation:

  • Soleil : Le cerisier apprécie un ensoleillement complet pour une fructification optimale. Installez-le dans un endroit qui reçoit au moins 6 heures de soleil direct par jour.
  • Sol : Un sol bien drainé et riche en matière organique est idéal. Évitez les sols lourds et argileux qui retiennent trop d'eau. Si votre sol est argileux, vous pouvez l'améliorer en y ajoutant du compost ou du fumier décomposé.
  • Espace : Les cerisiers peuvent devenir assez grands, prévoyez donc un espace suffisant pour que l'arbre mature puisse s'étaler. Comptez environ 5 à 8 mètres de distance entre les arbres et 4 à 6 mètres entre l'arbre et les structures avoisinantes.

Arrosage:

  • Arrosage régulier : Les cerisiers ont besoin d'un arrosage régulier, surtout pendant les périodes sèches. Donnez à votre arbre environ 2,5 cm d'eau par semaine, en veillant à bien humidifier le sol en profondeur.
  • Évitez l'excès d'eau : Un sol trop humide peut entraîner la pourriture des racines. Laissez le sol sécher légèrement entre deux arrosages.
  • Paillage : Appliquez une couche de paillis organique autour de la base de l'arbre pour aider à conserver l'humidité du sol et à réguler la température des racines.

Taille:

  • Taille de formation : La taille de formation est importante pour les jeunes cerisiers afin de développer une structure solide et favorisant la fructification. Commencez par tailler l'arbre en fin d'hiver ou au début du printemps pendant les premières années. Sélectionnez 3 ou 4 branches charpentières principales et supprimez les branches mal positionnées ou qui se croisent.
  • Taille de fructification : Une fois que l'arbre est mature, la taille de fructification vise à maintenir une production de fruits optimale et à stimuler la nouvelle croissance. Taillez légèrement chaque année en fin d'été ou en début d'automne. Coupez les branches mortes, malades ou endommagées, et éclaircissez le centre de l'arbre pour une meilleure circulation de l'air et de la lumière.

Fertilisation:

  • Apport d'engrais : Fertilisez votre cerisier chaque printemps avec un engrais fruitier équilibré. Suivez les instructions de l'étiquette pour connaître la quantité et la fréquence d'application appropriées.
  • Évitez la sur-fertilisation : Un excès d'engrais peut nuire à l'arbre et réduire la production de fruits.

Protection contre les maladies et les ravageurs:

  • Surveillance : Inspectez régulièrement votre cerisier pour détecter les signes de maladies ou d'infestations de ravageurs. Les maladies fongiques communes incluent la moniliose et l'anthracnose. Parmi les ravageurs fréquents, on trouve les pucerons, les cochenilles et les mouches des cerises.
  • Traitement : Si vous détectez des problèmes, traitez-les rapidement avec des méthodes appropriées, telles que des produits phytosanitaires biologiques ou des pièges à insectes.

Récolte et conservation des cerises:

  • Récolte : Les cerises sont mûres lorsqu'elles sont d'une couleur rouge vif et se détachent facilement de la branche. Récoltez-les délicatement à la main en évitant d'endommager l'arbre.
  • Conservation : Les cerises fraîches se conservent au réfrigérateur pendant quelques jours. Vous pouvez également les congeler, les sécher ou les transformer en confitures ou jus pour en profiter toute l'année.

En suivant ces conseils simples, vous pouvez garder votre cerisier en bonne santé et produire de délicieuses cerises pendant de nombreuses années.

Parasite(s) Parasite(s) :

Les principaux insectes nuisibles du cerisier :

1. La mouche de la cerise (Rhagoletis cerasi) :

  • Symptômes: Des petites piqûres sur les fruits, qui brunissent et se ramollissent. Les larves creusent des galeries dans la chair, rendant les fruits impropres à la consommation.
  • Période d'attaque: De la mi-mai à la mi-juin.
  • Lutte:
    • Pièges à mouches spécifiques.
    • Ramassage et destruction des fruits tombés.
    • Couverture des arbres avec des filets anti-insectes.
    • En cas d'infestation importante, application d'un insecticide sélectif.

2. Le puceron noir du cerisier (Myzus cerasi) :

  • Symptômes: Les feuilles s'enroulent et se déforment, jaunissent et peuvent dépérir. Les pucerons sucent la sève, affaiblissant l'arbre et provoquant la production de miellat, sur lequel se développe la fumagine.
  • Période d'attaque: Printemps et automne.
  • Lutte:
    • En préventif, éviter la taille excessive et limiter les apports d'azote.
    • Introduire des auxiliaires naturels comme les coccinelles et les chrysopes.
    • Pulvériser une solution de savon noir dilué à 5%.
    • En cas d'infestation importante, insecticide sélectif.

3. Le cossus gâte-bois (Cossus cossus) :

  • Symptômes: Des trous et de la sciure au niveau du tronc et des branches. Les chenilles creusent des galeries dans le bois, fragilisant l'arbre.
  • Période d'attaque: Printemps et été.
  • Lutte:
    • Difficile à combattre.
    • Couper et brûler les branches atteintes en hiver.
    • Enduire les troncs d'une solution à base d'argile et de chaux.
    • Pièges à phéromones pour attirer les papillons mâles.

Autres nuisibles :

  • La tordeuse du cerisier (Celypha striana) : Les chenilles dévorent les feuilles et les bourgeons.
  • L'arpenteuse du cerisier (Erannis defoliaria) : Les chenilles grignotent les feuilles et les jeunes pousses.
  • Le cochenille du cerisier (Quadraspidiotus perniciosus) : Les cochenilles affaiblissent l'arbre en suçant la sève.

Conseils généraux de lutte :

  • Surveiller régulièrement les arbres pour détecter les signes d'infestation précocement.
  • Favoriser la biodiversité dans le jardin pour attirer les auxiliaires naturels.
  • Utiliser des produits phytosanitaires de manière raisonnée et uniquement en cas de nécessité.
  • Choisir des variétés de cerisiers résistantes aux nuisibles.

Maladie(s) Maladie(s) :

Les maladies les plus fréquentes du cerisier :

Maladies fongiques :

  • Moniliose :

    • Apparaît sur les fleurs, rameaux et fruits.
    • Les fleurs brunissent et se dessèchent.
    • Des chancres se développent sur les rameaux, provoquant leur dessèchement.
    • Les fruits pourrissent et momifient.
  • Cylindrosporiose :

    • Taches brunes ou beiges sur les feuilles, qui finissent par jaunir et tomber.
    • Des lésions peuvent également apparaître sur les fruits.
  • Criblure à coryneum :

    • Taches brunes sur les feuilles, qui se perforent ensuite.
    • Les feuilles, fleurs et fruits atteints tombent.
    • Des chancres se forment sur les rameaux.
  • Anthracnose :

    • Taches brunes sur les feuilles, les fruits et les jeunes rameaux.
    • Les fruits peuvent se déformer et craqueler.

Autres maladies :

  • Gommose :
    • Écoulement de gomme sur le tronc et les branches.
    • Provoque l'affaiblissement de l'arbre.

Que faire ?

Identifier la maladie :

  • Il est important d'identifier correctement la maladie pour pouvoir la traiter efficacement.
  • Observez attentivement les symptômes sur les feuilles, les fleurs, les fruits et les rameaux.
  • Vous pouvez consulter des photos en ligne ou vous adresser à une jardinerie ou à un professionnel.

Traiter la maladie :

  • La lutte contre les maladies du cerisier dépend de la maladie en question.
  • Il existe des produits phytosanitaires homologués, mais il est important de les utiliser de manière raisonnée et conformément aux instructions.
  • Des méthodes culturales peuvent également être efficaces, comme la taille des branches malades, la ram拾 des feuilles mortes et l'amélioration du drainage du sol.

Prévenir les maladies :

  • Choisir des variétés de cerisier résistantes aux maladies.
  • Planter l'arbre dans un endroit ensoleillé et bien drainé.
  • Tailler régulièrement l'arbre pour éliminer les branches malades.
  • Ram拾 les feuilles mortes à l'automne.
  • Ne pas arroser l'arbre au pied.

Étymologie Étymologie

Le mot "cerisier" dérive du mot "cerise", qui lui-même provient du latin "cerasus".

"Cerasus" désignait à l'origine le cerisier à fruits acides, le griottier (Prunus cerasus). Ce nom latin trouve son origine dans la ville de Cérasus (aujourd'hui Giresun en Turquie), d'où, selon la légende, la cerise aurait été introduite à Rome au 1er siècle avant J.-C. par Lucullus.

Le suffixe français "-ier" a été ajouté à "cerise" pour former le nom "cerisier", qui désigne l'arbre qui produit les cerises.

Voici quelques points clés de l'étymologie du mot "cerisier":

  • 1165: Première attestation du mot "cerisier" en ancien français, sous la forme "cerisier".
  • Dérivation: "Cerisier" est dérivé du mot "cerise" par l'ajout du suffixe "-ier".
  • Origine latine: Le mot "cerise" provient du latin "cerasus", qui désignait le cerisier à fruits acides.
  • Légende: Selon la légende, la cerise aurait été introduite à Rome au 1er siècle avant J.-C. par Lucullus, depuis la ville de Cérasus (Giresun en Turquie).

En résumé, le mot "cerisier" a une histoire riche qui remonte à l'Empire romain et à la ville de Cérasus. Son étymologie reflète l'introduction de cet arbre fruitier précieux en Europe et son importance dans la culture et la gastronomie françaises.

Histoire Histoire du cerisier :

Le cerisier, avec ses fleurs délicates et ses fruits savoureux, a une riche histoire qui s'étend sur des continents et des cultures.

Origines:

  • On pense que les cerisiers sont originaires d'Asie centrale et occidentale, d'où ils se sont répandus vers l'Europe et l'Amérique du Nord.
  • Les cerises sauvages, ancêtres de la plupart des cerisiers cultivés aujourd'hui, poussaient naturellement dans ces régions.

Symbolisme:

  • Dans de nombreuses cultures, le cerisier est un symbole de beauté, de printemps, de renouveau et de vie fragile.
  • La floraison spectaculaire des cerisiers est souvent associée à la fête et à la célébration.
  • Au Japon, les fleurs de cerisier, appelées "sakura", sont particulièrement vénérées et donnent lieu à la tradition du "hanami", pique-nique sous les cerisiers en fleurs.

Utilisation:

  • Les cerises ont été consommées par les humains depuis des millénaires, fraîches, séchées ou transformées en jus, confitures, tartes et autres produits.
  • Le bois de cerisier est également apprécié pour son veinage fin et sa couleur riche, et est utilisé pour la fabrication de meubles, d'instruments de musique et d'autres objets.
  • L'écorce de certains cerisiers sauvages a des propriétés médicinales et est utilisée en médecine traditionnelle.

Espèces et variétés:

  • Il existe plus de 300 espèces de cerisiers, dont deux sont les plus importantes pour la production fruitière :
    • Le cerisier doux (Prunus avium), originaire d'Europe et d'Asie occidentale, produit de grosses cerises sucrées.
    • Le griottier (Prunus cerasus), originaire d'Asie Mineure, produit des cerises acides plus petites.
  • De nombreuses variétés de cerisiers ont été développées au fil des siècles, avec des caractéristiques différentes en termes de taille, de saveur, de couleur et de résistance aux maladies.

Impact culturel:

  • Le cerisier a joué un rôle important dans la culture et les mythologies de nombreuses civilisations.
  • Il apparaît dans la littérature, l'art et la musique à travers le monde.
  • En Europe, le cerisier est souvent associé à des contes de fées et à des légendes romantiques.
  • Au Japon, les fleurs de cerisier sont considérées comme un symbole national et sont représentées dans l'art, la littérature et les festivals traditionnels.

Aujourd'hui:

  • Les cerisiers sont cultivés dans de nombreuses régions du monde pour leurs fruits et leurs fleurs.
  • Ils sont une source importante de nourriture et de revenus pour les agriculteurs et les communautés rurales.
  • Les cerisiers continuent à inspirer les artistes, les écrivains et les gens du monde entier avec leur beauté et leur signification symbolique.

En résumé:

Le cerisier est un arbre fascinant avec une histoire riche et un impact important sur les cultures du monde entier. Ses fleurs délicates et ses fruits savoureux nous rappellent la beauté de la nature et le cycle de la vie.

Questions fréquentes Questions fréquentes sur le cerisier :

  • Quelle est la meilleure période pour planter un cerisier ?

    • La meilleure période pour planter un cerisier est à l'automne ou au début du printemps, lorsque le sol est encore humide mais non gelé. Cela permet aux racines de bien s'installer avant la croissance active du printemps.
  • Quel type de sol convient le mieux aux cerisiers ?

    • Les cerisiers préfèrent un sol bien drainé, fertile et légèrement acide à neutre (pH entre 6 et 7). Un sol argileux léger ou sableux avec une bonne teneur en matière organique est idéal.
  • Quelle exposition au soleil est nécessaire pour un cerisier ?

    • Les cerisiers ont besoin de plein soleil pour produire des fruits de bonne qualité. Ils nécessitent au moins 6 à 8 heures de lumière directe par jour.
  • À quelle distance dois-je planter mes cerisiers ?

    • La distance de plantation dépend de la variété et du porte-greffe. En général, les cerisiers de grande taille doivent être espacés de 6 à 7 mètres, tandis que les variétés naines peuvent être plantées à une distance de 3 à 4 mètres.
  • Comment arroser un jeune cerisier ?

    • Les jeunes cerisiers doivent être arrosés régulièrement, surtout pendant les périodes sèches. Un arrosage profond une fois par semaine est préférable pour encourager un enracinement profond.
  • Quand et comment tailler un cerisier ?

    • La taille des cerisiers se fait généralement à la fin de l'hiver ou au début du printemps avant la floraison. Retirez les branches mortes, malades ou croisées, et éclaircissez l'intérieur de l'arbre pour améliorer la circulation de l'air et la pénétration de la lumière.
  • Quels sont les principaux ravageurs et maladies du cerisier ?

    • Les cerisiers peuvent être affectés par plusieurs ravageurs et maladies, notamment les pucerons, la mouche de la cerise, la moniliose (ou pourriture brune) et la tavelure. Une surveillance régulière et des traitements appropriés (biologiques ou chimiques) peuvent aider à contrôler ces problèmes.
  • Quel type de fertilisant est recommandé pour un cerisier ?

    • Un fertilisant équilibré (N-P-K 10-10-10) est recommandé pour les cerisiers. Appliquez-le au début du printemps et éventuellement en été, selon les besoins de l'arbre. Évitez les excès d'azote qui favorisent une croissance végétative excessive au détriment des fruits.
  • Combien de temps faut-il pour qu'un cerisier commence à produire des fruits ?

    • Un cerisier greffé peut commencer à produire des fruits en 3 à 5 ans après la plantation. Les arbres cultivés à partir de graines prennent généralement plus de temps, souvent 7 à 10 ans.
  • Dois-je planter plusieurs cerisiers pour obtenir des fruits ?

    • La plupart des variétés de cerisiers doux (Prunus avium) nécessitent la pollinisation croisée pour produire des fruits, ce qui signifie qu'il est préférable de planter au moins deux variétés compatibles à proximité. Les cerisiers acides (Prunus cerasus), par contre, sont souvent autofertiles et peuvent produire des fruits avec un seul arbre.
Moyenne des votes
5.0 / 5
1 avis
Pourquoi donner votre avis sur nos produits ?
Vous aidez d'autres personnes dans leurs achats en partageant votre expérience.
Vous aidez d'autres personnes dans leurs achats en partageant votre expérience.


Tri:
Notes:
08/09/2020
Sandrine D.
 Achat Vérifié
Très professionnel
Une équipe de passionnés très proche de ses clients , Encore merci
Ce client a posté un avis pour sa commande du 05/05/2020.
 (0)
 (0)
 
Présentation : Le cerisier bigarreau Summit produit des f ruits rouge vermillon de bon calibre . La chair est sucrée, parfumée et juteuse ....

Ecrire un avis !



Attention à ne pas mentionner vos informations personnelles (nom, email, ...)..


Seuls le clients enregistrés peuvent voter pour un avis.

Connectez-vous ou créez un compte .
 

Vous aimerez aussi...

  • Cerisier Bigarreau Geant d'Hedelfingen

    Présentation : Le cerisier bigarreau Géant d'hedelfingen produit des cerises de gros calibre, rouge foncé à chair croquante, sucrée et très parfumée. Maturité du fruit à mi-juillet. L'arbre est vigoureux, très productif et à port dressé. Cerises de gros calibre, rouge foncé à chair croquante, sucrée et très parfumée.

    À partir de 33,57 €
    Détails Ajouter au panier
  • Cerisier Bigarreau Burlat

    Indispensable

    Présentation : Le cerisier bigarreau Burlat est un cerisier produisant des très grosses cerises rouge vif. La chair est croquante, juteuse, très sucrée et savoureuse. L'arbre est vigoureux au port érigé et très productif. Cerisier produisant des très grosses cerises rouge vif. La chair est croquante, juteuse, très sucrée et savoureuse.

    À partir de 33,57 €
    Détails Ajouter au panier
  • Cerisier Bigarreau Coeur de Pigeon

    Présentation : Le cerisier bigarreau Coeur de Pigeon est un cerisier produisant des fruits rouges rosés, la chair est croquante, fruitée, sucrée et savoureuse. Il arrive à maturité à mi-juin. L'arbre est vigoureux et semi-érigé. Fruits rouges rosés, la chair est croquante, fruitée, sucrée et savoureuse.

    À partir de 33,57 €
    Détails Ajouter au panier
  • Cerisier Bigarreau Napoleon

    Indispensable

    Présentation : Le cerisier bigarreau Napoléon produit des fruits jaunes carminés de gros calibre. La chair est sucrée, croquante, juteuse et parfumée. Il arrivera à maturité à mi-juillet. L'arbre est vigoureux, productif et au port semi-érigé. Fruits jaunes carminés de gros calibre. La chair est sucrée, croquante, juteuse et parfumée.

    À partir de 33,57 €
    Détails Ajouter au panier
  • Cerisier Bigarreau Cœur de Marmotte

    Présentation : Le cerisier bigarreau Coeur de marmotte est un cerisier produisant des fruits rouge foncé, brillant de gros calibre. La chair est croquante, juteuse et sucrée, bonne résistance à l'éclatement. L'arbre est vigoureux, Semi érigé et à bonne productivité. Il arrive à maturité fin juin. Cerisier produisant des fruits rouge foncé, brillant de...

    À partir de 60,90 €
    Détails Ajouter au panier
  • Cerisier Early River

    Présentation : Le cerisier Early River produit des fruits pourpres foncés de calibre moyen. La chair est juteuse, sucrée, parfumée et savoureuse. Maturité entre fin mai et début juin. L'arbre est vigoureux et au port semi-pleureur. Fruits pourpres foncés de calibre moyen. La chair est juteuse, sucrée, parfumée et savoureuse.

    À partir de 33,57 €
    Détails Ajouter au panier
  • Cerisier Bigarreau Van

    Présentation : Le cerisier bigarreau Van produit des fruits de gros calibre, rouge pourpre. La chair est juteuse, sucrée et savoureuse. Maturité entre fin-juin et début juillet. L'arbre est vigoureux et dispose d'un port érigé. Fruits de gros calibre, rouge pourpre. La chair est juteuse, sucrée et savoureuse.

    À partir de 33,57 €
    Détails Ajouter au panier