Cognassier Champion

Cydonia oblonga 'Champion'

Présentation :

La variété de coins "Champions" produisant des gros fruits, jaune à la chair ferme, juteuse et parfumée. L'arbre dispose d'une vigueur moyenne et d'un port régulier, il est fertile et rustique.

Gros fruits, jaune à la chair ferme, juteuse et parfumée.

Clematite.net

Orléans (45)

  • Port de la plante Arbre
  • Exposition Soleil, Mi-ombre
  • Type de sol Normal
  • Résistant au gel -30°C
  • Mois plantation / Semis Janvier - Décembre
  • Hauteur à maturité De 5,00 m à 10,00 m
  • Distance de plantation (en m) 5 m
  • Mois de floraison Mars - Mai
  • Feuillage Caduc
  • Mois de récolte Octobre - Novembre

Plus de détails

En rupture de stock

Partager sur :

Paiement sécurisé garanti Paiement sécurisé
Genre Cydonia
Espece oblonga
Variété Champion
Famille Rosaceae
Origine de l'espèce Turkestan, Iran
Utilisation Potager, Vergers, Arbre, Isolé
Port de la plante Arbre
Exposition Mi-ombre, Soleil
Type de sol Normal
Arrosage Arrosez régulièrement la première année de plantation,puis par période de forte chaleur les années suivantes.
Résistant au gel -30°C
Apport à la plantation Amendement organique, Terreau plantation
Mois plantation / Semis Janvier, Décembre, Novembre, Octobre, Septembre, Août, Juillet, Juin, Mai, Avril, Mars, Février
Obtenteur VINELAND, MEECH, 1870, Etats-Unis
Comestible OUI
Hauteur à maturité De 5,00 m à 10,00 m
Distance de plantation (en m) 5 m
Plantes à fleurs OUI
Mois de floraison Avril, Mars, Mai
Couleurs Fleurs Blanche
Diamètre fleurs De 2 à 5 cm
Disposition Fleurs Floraison sur la moitié haute de la plante
Feuillage Caduc
Couleur feuille Vert
Période feuillaison Mars, Octobre
Forme feuille Alternes, simple à bord pubescent
Plantes à fruits OUI
Couleur des fruits Jaune
Partie comestible Fruits
Précocité Normal
Rendement Bon
Pollinisateur Autofertile
Forme du fruit Piriforme
Mois de récolte Novembre, Octobre
Qualité gustative Trés parfumé
Autre(s) Nom(s) Cognasse, Coudinier, Coudon, Coudin, Cognier

Présentation :

Le Cognassier 'Champion': Un arbuste fruitier rustique et productif

Le Cognassier 'Champion', également connu sous le nom de Cognassier commun 'Champion', est une variété très appréciée pour ses gros fruits savoureux et sa rusticité. Faisant partie de la famille des Rosacées, cet arbuste ou petit arbre peut atteindre jusqu'à 5 mètres de hauteur et présente une croissance moyenne.

Ornemental par sa floraison printanière, il se pare de grandes fleurs blanc rosé en avril, offrant un spectacle visuel remarquable. Son feuillage vert foncé brillant apporte une touche d'élégance supplémentaire à votre jardin.

Mais c'est surtout pour ses fruits que le Cognassier 'Champion' est renommé. De forme ovale et côtelée, ils se distinguent par leur couleur jaune d'or lumineuse à maturité, atteinte en septembre-octobre. Leur chair ferme et juteuse, à la saveur acidulée et parfumée, se déguste idéalement cuite : en confitures, gelées, compotes, pâtes de fruits ou encore en tant qu'ingrédient original pour des plats salés.

Parfaitement adapté aux climats tempérés, le Cognassier 'Champion' s'avère peu exigeant en matière de sol. Il prospère dans la plupart des terrains, mais préfère les sols frais, riches et peu calcaires. Sa rusticité remarquable lui permet de résister aux gelées hivernales, même rigoureuses.

En résumé, le Cognassier 'Champion' est un choix judicieux pour les jardiniers amateurs et expérimentés à la recherche d'un fruitier à la fois décoratif et productif. Sa culture facile, sa résistance aux maladies et sa longue durée de vie en font un atout précieux pour le jardin.

Voici quelques points clés à retenir sur le Cognassier 'Champion':

  • Type de plante: Arbuste ou petit arbre fruitier
  • Famille: Rosacées
  • Hauteur: Jusqu'à 5 mètres
  • Croissance: Moyenne
  • Floraison: Grandes fleurs blanc rosé en avril
  • Fructification: Gros fruits jaunes d'or en forme de poire, à chair ferme et juteuse, à maturité en septembre-octobre
  • Utilisation: Fruits à consommer cuits (confitures, gelées, compotes...)
  • Sol: Frais, riche et peu calcaire
  • Rusticité: Excellente, résiste aux gelées hivernales
  • Exposition: Ensoleillée ou mi-ombre
  • Intérêt: Ornemental par la floraison et le feuillage, fruitier savoureux et productif
information-1481584_1280.pngCe plant de cognassier est greffé sur un Cognassier de Provence. Le porte-greffe permet d'obtenir un système racinaire très fort et une meilleure résistance aux maladies.


D'où viennent nos plantes

Plantes 100% françaises !

Clematite.net par son expertise et sa passion a fait le choix d'une production 100% d'origine française, un choix adopté depuis les origines de clematite.net et ce, afin de garantir fraîcheur et qualité tout au long de l'année.


posez-nous vos questions
Livraisonen 24/48 heures
Livraison en point relais
Retrait à la pépinière
* Photos, vidéos et descriptifs non contractuels, les tailles et formes peuvent varier en fonction de la saison et de l'avancée des plantes en culture. * Les délais de livraison s’entendent après la prise en charge par le transporteur de la commande. Les délais indiqués sont des délais moyens indicatifs exprimés en jours ouvrés.

TailleType de taille

Taille d'entretien

Période de Taille Période de taille du Cognassier :

La taille du cognassier (Cydonia oblonga) est une opération importante pour assurer une bonne fructification et une bonne santé de l'arbre. Elle doit être effectuée à deux périodes de l'année :

  • En fin d'hiver, de février à mars, avant le débourrement. Cette taille est dite "de formation" et permet de donner à l'arbre une forme harmonieuse et de favoriser la fructification. Elle consiste à supprimer les branches mortes, malades ou mal placées, et à couper les branches principales à un tiers de leur longueur.
  • En été, de juin à août, après la récolte. Cette taille est dite "d'entretien" et permet de maintenir l'arbre en bonne santé et de favoriser la production de fruits. Elle consiste à supprimer les branches qui poussent vers l'intérieur de la ramure, les branches qui se croisent ou qui sont trop fines.

Commentaire Commentaire sur la taille du Cognassier :

Le cognassier (Cydonia oblonga) est un arbre fruitier rustique qui peut atteindre une hauteur de 5 à 8 mètres. Il est autofertile, mais la plantation de deux sujets à proximité l'un de l'autre améliorera la fructification.

La taille du cognassier est relativement simple et a pour objectif de maintenir une forme harmonieuse de l'arbre et de favoriser la fructification.

Taille de formation

La taille de formation du cognassier est réalisée les premières années après la plantation. Elle consiste à former une charpente équilibrée et bien aérée. Pour cela, il faut supprimer les branches mal placées, les branches mortes ou malades, et les branches qui se croisent. Il faut également raccourcir les branches principales pour favoriser la ramification.

Taille de fructification

La taille de fructification du cognassier est réalisée tous les ans, après la récolte. Elle consiste à éliminer le bois mort ou malade, les branches qui se croisent, et les branches qui poussent à l'intérieur de l'arbre. Il faut également raccourcir les branches principales pour favoriser la fructification.

Quand tailler le cognassier ?

La taille du cognassier peut être réalisée à tout moment de l'année, mais il est préférable de la réaliser en fin d'hiver, lorsque l'arbre est en repos végétatif.

Comment tailler le cognassier ?

Pour tailler le cognassier, il faut utiliser un sécateur bien affûté. Les coupes doivent être nettes et inclinées pour éviter les pourritures.

Voici quelques conseils pour tailler le cognassier :

  • Taillez les branches principales à un angle de 45 degrés, juste au-dessus d'un bourgeon.
  • Ne taillez pas trop court, car cela pourrait affaiblir l'arbre.
  • Taillez les branches mortes ou malades à ras du tronc.
  • Taillez les branches qui se croisent à l'intersection.
  • Taillez les branches qui poussent à l'intérieur de l'arbre pour favoriser l'aération.

Exemple de taille

Voici un exemple de taille de fructification d'un cognassier :

  • Supprimer les branches mortes ou malades.
  • Supprimer les branches qui se croisent.
  • Raccourcir les branches principales de 20 à 30 cm.

Conclusion

La taille du cognassier est une opération simple qui permet de maintenir l'arbre en bonne santé et de favoriser la fructification.

Parasite(s) Parasite(s) du Cognassier :

Les insectes nuisibles du cognassier (Cydonia oblonga) sont relativement peu nombreux, mais peuvent causer des dommages importants aux arbres et aux fruits. Les principaux ravageurs du cognassier en France sont :

  • La tordeuse orientale du pêcher (Grapholita molesta) est une chenille qui se nourrit des feuilles, des fleurs et des fruits du cognassier. Elle provoque des dégâts en creusant des galeries dans les feuilles et les fruits.
  • Le carpocarpse des pommes et poires (Cydia pomonella) est une autre chenille qui se nourrit des fruits du cognassier. Elle provoque des dégâts en creusant des galeries dans les fruits, ce qui les rend impropres à la consommation.

D'autres insectes nuisibles du cognassier, mais moins fréquents, sont :

  • La mouche des fruits (Rhagoletis cerasi) est une mouche qui pond ses œufs sur les fruits du cognassier. Les larves qui en sortent se nourrissent de la chair des fruits, ce qui les rend impropres à la consommation.
  • Le puceron cendré (Aphis pomi) est un puceron qui se nourrit de la sève des feuilles et des rameaux du cognassier. Il peut provoquer un affaiblissement de l'arbre.

Pour lutter contre les insectes nuisibles du cognassier, il est important de surveiller régulièrement les arbres et de prendre des mesures préventives. Les mesures préventives les plus efficaces sont :

  • La taille des arbres pour favoriser une bonne aération et une bonne luminosité.
  • Le paillage du sol pour limiter la propagation des parasites.
  • La plantation de variétés résistantes aux insectes nuisibles.

En cas d'infestation, il est possible d'utiliser des traitements insecticides. Cependant, il est important de choisir des traitements adaptés et de les utiliser avec précaution, afin de ne pas nuire à l'environnement.

Voici quelques conseils pour lutter contre les insectes nuisibles du cognassier :

  • Inspectez vos arbres régulièrement, en particulier au printemps et en été, lorsque les insectes sont les plus actifs.
  • Supprimez les feuilles, les fleurs et les fruits infestés.
  • Installez des pièges à phéromones pour attirer et capturer les insectes adultes.
  • Utilisez des traitements insecticides uniquement en cas d'infestation importante.

En suivant ces conseils, vous pourrez protéger vos cognassiers des insectes nuisibles et profiter de belles récoltes.

Maladie(s) Maladie(s) du Cognassier :

Les maladies et nuisibles du cognassier (Cydonia oblonga) sont relativement rares, mais ils peuvent causer des dommages importants à la plante. Les principales maladies du cognassier sont :

  • L'entomosporiose est une maladie fongique qui provoque l'apparition de taches brunes sur les feuilles, les fleurs et les fruits. Les feuilles infectées se dessèchent et tombent, ce qui peut entraîner une défoliation importante.
  • La moniliose des jeunes coings est une maladie fongique qui provoque le pourrissement des jeunes coings. Les fruits infectés brunissent et sèchent, et ils tombent prématurément de l'arbre.

Les principaux nuisibles du cognassier sont :

  • La tordeuse orientale du pêcher est une chenille qui se nourrit des feuilles, des fleurs et des fruits du cognassier. Les feuilles infectées sont perforées, et les fruits peuvent être déformés ou détruits.
  • Le carpocarpse des pommes et poires est une mouche qui pond ses œufs dans les coings. Les larves qui en éclosent se nourrissent de la chair des fruits, ce qui les rend impropres à la consommation.

Pour prévenir la propagation des maladies et nuisibles du cognassier, il est important de respecter les bonnes pratiques culturales, notamment :

  • Planter le cognassier dans un endroit bien exposé au soleil et à l'air libre.
  • Arroser régulièrement le cognassier, mais sans excès.
  • Tailler le cognassier régulièrement pour favoriser une bonne aération.
  • Supprimer les feuilles, fleurs et fruits infectés dès leur apparition.

En cas d'infection, il est possible de traiter le cognassier avec des fongicides ou des insecticides homologués. Il est important de respecter les doses et les précautions d'emploi indiquées sur l'étiquette du produit.

Voici quelques conseils supplémentaires pour protéger votre cognassier des maladies et nuisibles :

  • Plantez des variétés résistantes aux maladies et nuisibles.
  • Évitez de planter des coings à proximité d'autres arbres fruitiers sensibles aux mêmes maladies et nuisibles.
  • Inspectez régulièrement votre cognassier pour détecter les premiers signes d'infection.

En suivant ces conseils, vous pourrez aider à protéger votre cognassier des maladies et nuisibles et garantir une bonne récolte de coings.

Étymologie Étymologie

Le mot Cydonia est dérivé du grec ancien Κυδωνία (Kydonía), qui signifie "pomme de Cydonia". Ce nom est à l'origine de la ville de Cydonia, située en Crète, qui était réputée pour ses coings. Le mot Κυδωνία est lui-même dérivé du nom du fondateur de la ville, Cydon, qui était le fils de Tégéatès, roi d'Arcadie.

Histoire Histoire du Cognassier :

L'histoire du cognassier (Cydonia oblonga), également connu sous le nom de coing, remonte à l'Antiquité. L'arbre est originaire d'Asie Mineure et a été introduit en Europe et en Asie centrale il y a plus de 6 000 ans.

Le cognassier était déjà cultivé en Grèce et en Rome antique. Il était apprécié pour ses fruits, qui étaient utilisés frais, en conserve ou séchés. Les coings étaient également utilisés à des fins médicinales.

Au Moyen Âge, le cognassier était cultivé dans toute l'Europe. Il était un fruit important de l'alimentation médiévale et était utilisé dans de nombreuses recettes, notamment dans la préparation de la charcuterie et du confit.

Au cours des siècles suivants, la culture du cognassier a décliné en Europe. Cependant, l'arbre est resté populaire dans certaines régions, notamment en Espagne, en Italie et en France.

Aujourd'hui, le cognassier est encore cultivé dans de nombreuses régions du monde. Il est apprécié pour ses fruits, qui sont utilisés dans la préparation de confitures, de marmelades, de pâtisseries et de boissons.

Le cognassier est un arbre à feuilles caduques qui peut atteindre une hauteur de 5 à 8 mètres. Il a une écorce gris-brun et des branches épineuses. Les feuilles sont ovales et vert foncé. Les fleurs sont roses ou blanches et ont un parfum doux.

Les fruits du cognassier sont jaunes, ovales ou piriformes. Ils sont fermes et acides lorsqu'ils sont frais, mais ils deviennent plus doux et plus sucrés après avoir été cuits.

Les coings sont une bonne source de vitamine C et de fibres. Ils ont également des propriétés antioxydantes.

Voici quelques faits intéressants sur le cognassier :

  • Le cognassier est le fruit national de la Corée du Sud.
  • Les coings sont utilisés pour fabriquer le vin de coing, une boisson alcoolisée populaire en Europe.
  • Les coings sont également utilisés pour fabriquer le vinaigre de coing, un vinaigre aromatisé qui est utilisé dans la cuisine.

Le cognassier est un arbre fruitier polyvalent qui a une longue histoire. Il est apprécié pour ses fruits, ses fleurs et ses propriétés médicinales.

Questions fréquentes Questions fréquentes sur le Cognassier :

1. Qu'est-ce que le Cydonia oblonga ?

Le Cydonia oblonga, également appelé coing, est un fruit à pépins de la famille des Rosacées. Il est originaire d'Asie centrale et est cultivé depuis des siècles en Europe et en Asie. Le coing est un fruit de taille moyenne, de forme ovale, avec une peau jaune orangée. Sa chair est ferme et acidulée, et elle est souvent utilisée pour faire des confitures, des gelées, des marmelades et des compotes.

2. Comment planter un coing ?

Le coing est un arbre rustique qui peut être planté dans la plupart des régions de France. Il préfère un sol profond, fertile et bien drainé. Le meilleur moment pour planter un coing est au printemps ou à l'automne.

Pour planter un coing, creusez un trou d'une profondeur et d'une largeur de 50 cm. Placez l'arbre au centre du trou et comblez-le avec de la terre fine. Tassez bien la terre autour de l'arbre et arrosez-le abondamment.

3. Comment entretenir un coing ?

Le coing est un arbre peu exigeant en entretien. Il nécessite un arrosage régulier, surtout pendant les périodes de sécheresse. Il est également important de le tailler régulièrement pour favoriser la fructification.

La taille du coing se fait en hiver, avant le débourrage. Il faut supprimer les branches mortes, les branches malades et les branches qui se croisent. Il faut également tailler les branches qui poussent vers l'intérieur de l'arbre.

4. Quand fleurit le coing ?

Le coing fleurit au printemps, de mai à juin. Les fleurs du coing sont blanches ou rosées, et elles sont mellifères.

5. Quand fructifie le coing ?

Le coing fructifie en automne, de septembre à octobre. Les coings sont mûrs lorsqu'ils sont bien colorés et qu'ils se détachent facilement de l'arbre.

6. Comment récolter les coings ?

Pour récolter les coings, il suffit de les couper à l'aide d'un sécateur. Il est important de les récolter avant les premières gelées.

7. Comment conserver les coings ?

Les coings peuvent être conservés plusieurs mois dans un endroit frais et sec. Ils peuvent également être conservés au congélateur.

8. Comment consommer les coings ?

Les coings peuvent être consommés crus, cuits ou confits. Cru, le coing est un fruit acidulé qui peut être utilisé pour faire des salades de fruits ou des desserts. Cuit, le coing est un fruit plus doux qui peut être utilisé pour faire des compotes, des confitures ou des gelées.

9. Quels sont les bienfaits du coing ?

Le coing est un fruit riche en vitamines et en minéraux. Il est notamment riche en vitamine C, en potassium et en fibres. Le coing est également un fruit antioxydant qui contribue à protéger les cellules du corps contre les dommages causés par les radicaux libres.

10. Quels sont les dangers du coing ?

Le coing est un fruit sans danger pour la plupart des personnes. Cependant, il peut être irritant pour les personnes souffrant de reflux gastro-œsophagien.

Tri:
Notes:

Aucun avis pour le moment.
 
Présentation : La variété de coins "Champions" produisant des gros fruits, jaune à la chair ferme, juteuse et parfumée . L'arbre...

Ecrire un avis !



Attention à ne pas mentionner vos informations personnelles (nom, email, ...)..


Seuls le clients enregistrés peuvent voter pour un avis.

Connectez-vous ou créez un compte .
 

Vous aimerez aussi...

  • Cerisier Bigarreau Geant d'Hedelfingen

    Présentation : Le cerisier bigarreau Géant d'hedelfingen produit des cerises de gros calibre, rouge foncé à chair croquante, sucrée et très parfumée. Maturité du fruit à mi-juillet. L'arbre est vigoureux, très productif et à port dressé. Cerises de gros calibre, rouge foncé à chair croquante, sucrée et très parfumée.

    À partir de 34,00 €
    Détails Ajouter au panier
  • Cognassier Du Portugal

    Présentation : Le cognassier du Portugal est un arbre produisant des coins. Cette variété se distingue des autres par sa chair craquante. Le fruit est gros et très parfumé. L'arbre est vigoureux, fertile et au port buissonnant. Cette variété se distingue des autres par sa chair craquante. Le fruit est gros et très parfumé.

    À partir de 33,57 €
  • Cognassier Géant de Vranja

    Présentation : Le cognassier Géant de Vranja ou Monstrueux de vranja est une variété de coins aux fruits énormes, jaune vif. La chair est ferme, parfumée et de bonne qualité. Il arrive à maturité en octobre ou novembre. Variété de coins aux fruits énormes, jaune vif. La chair est ferme, parfumée et de bonne qualité.

    À partir de 73,37 €
    Détails Ajouter au panier
  • Corne broyée - Sac de 2,5 Kg

    Description : La corne broyée est un engrais organique, riche en azote, sa décomposition, permet d'améliorer la vie du sol et de satisfaire les besoins en azote de la plante. Le plus produit : Utilisable en agriculture biologique !

    À partir de 21,90 €
    Détails Ajouter au panier